You are currently viewing Comment apprendre le lettering facilement ?

Le lettering, une forme d’art qui consiste à créer des lettres et des mots dessinés à la main, gagne en popularité. Tout le monde peut s’y mettre pour réaliser de superbes créations chez soi ou offrir en cadeau à ses proches. Dans cet article, nous allons vous aider à apprendre cette technique artistique de manière simple et amusante.

Quels sont les outils dont vous avez besoin ?

Pour commencer dans le monde du lettering, il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup de matériel au départ. Voici quelques basiques à vous procurer :

  • Feutres : commencez par des feutres simples (non-brush) pour apprendre à maîtriser votre gestuelle. Optez ensuite pour des feutres avec une pointe brush souple lorsque vous êtes prêt(e) à ajouter des effets.
  • Papier : choisissez un papier lisse sans grain pour éviter que les fibres ne se détachent et endommagent vos feutres. Préférez également un grammage un peu élevé pour mieux supporter les différentes couches d’encre et éviter les transferts.
  • Règle : avoir une règle sous la main peut vous aider à tracer des lignes droites pour vos compositions et à planifier harmonieusement vos œuvres.

Découvrez les techniques de base

Traitement des différents styles

Le lettering englobe différents styles de caractères que vous pouvez adapter. Passer d’abord par :

  • la calligraphie traditionnelle : basée sur les anciens manuscrits, elle possède des traits plus rigides et anguleux.
  • le brush lettering : cette technique utilise un feutre à pointe brush souple pour tracer des lettres fluides, dynamiques, légères, grasses ou reliées entre elles.
  • le block lettering : il s’agit de construire des caractères en blocs, qu’ils soient rectilignes ou courbes. Vous pouvez ensuite ajouter des effets artistiques tels que les textures et ombres.

Jouez avec ces différentes techniques pour trouver celle qui vous convient le mieux et progresser à votre rythme.

La règle des épaisseurs

Une règle fondamentale dans le lettreing est la gestion des épaisseurs. En général, on réserve les traits épais pour les mouvements vers le bas et les traits fins pour les mouvements vers le haut.

Adoptez les bonnes pratiques

1. Préparez vos outlines

Pour débuter une composition, n’hésitez pas à tracer d’abord vos contours au crayon afin de déterminer l’espace dont vous aurez besoin, et ajuster le positionnement des éléments. Cela vous aidera également à maintenir une bonne proportion entre vos lettres.

2. Évitez les erreurs courantes

Plusieurs erreurs fréquentes en lettering sont à éviter :

  • Trop vouloir serrer vos composants : laissez de l’espace entre vos éléments afin d’éviter que votre composition ne devienne illisible ou désordonnée.
  • Tracer des lignes trop droites : peu importe le style adopté, le lettering doit respirer la spontanéité et la liberté, soyez dans le mouvement tout en gardant un minimum de rigueur sur vos traits.
  • Oublier la cohérence : harmonisez le poids et les dimensions de vos lettres pour donner une vision globale agréable de votre œuvre.

3. Expérimentez avec différents supports

N’hésitez pas à changer le format de votre papier, ou même essayer des supports tels que du carton, du bois ou du tissu pour apporter de nouvelles textures et variétés à vos créations.

Incorporez des effets artistiques pour embellir vos réalisations

Pour ajouter de l’ombre

Afin de créer un effet d’ombre, il vous suffit de dessiner une ligne parallèle sur le côté droit ou gauche de chaque trait épais, puis de remplir cet espace d’encre. Vous pouvez utiliser une couleur plus foncée ou simplement jouer avec la densité de votre feutre.

Pour intégrer des variations de relief

Le lettering, comme toute autre approche artistique, vous laisse libre d’intégrer vos propres idées et touches personnelles. Vous pouvez par exemple, ajouter des effets de relief en alternant des traits épais et fins avec différentes teintes de couleurs pour donner du volume et de la profondeur à votre composition.

Entraînez-vous régulièrement !

Pour progresser rapidement, rien ne vaut la pratique ! Gardez en tête que le lettering est un art qui demande de la patience et de la persévérance. N’hésitez pas à multiplier les compositions en faisant varier les caractères et les éléments graphiques pour gagner en expérience et découvrir de nouvelles inspirations.

Maintenant que vous êtes familiarisé(e) avec les bases du lettering, il ne vous reste qu’à mettre ces astuces en pratique pour faire ressortir votre créativité et réaliser de belles œuvres originales !